Voyager, c’est la vie!

blogs-voyage-preferes-trace-ta-route

Je crois avoir fait le tour de mes expériences voyages jusqu’ici et j’espère que comme moi, vous aurez la piqûre vous aussi! Il faut le vivre et arrêter d’envier ceux qui le font. Voyager est accessible pour tout le monde, il faut seulement de la planification et le goût de l’aventure. La peur de sortir de sa zone de confort ne devrait pas être un frein à vouloir vivre autre chose. Que ce soit un voyage pour le sport, pour un cours, pour l’école, pour le travail, toutes les raisons sont bonnes pour s’évader!

Pour ceux que ça pourrait intéresser, il y a aussi les retraites de yoga et de surf qui sont très populaires présentement. Plusieurs organisations très intéressantes donnent ces retraites, comme le mouvement Happy Fitness http://www.happyfitness.ca/retreat-2016/ par exemple. Il y a aussi possibilité d’une retraite d’une fin de semaine si jamais vous ne souhaitez pas partir trop longtemps. Tout est possible! À vous de déterminer la durée et le budget pour rendre un rêve accessible.

Je tiens à mentionner que les road trip ont été dans mon cas, de loin moins dispendieux que les voyages ou j’ai pris le transport aérien. Il n’est pas nécessaire de prendre l’avion, beaucoup de destinations sont possibles en voiture. C’est surtout, un super «trip» que de vivre la route, le changement de saison, le changement de paysage, c’est tout simplement magique. Surtout, rendu à destination, tu ne dépends pas des transports en commun ou des taxis, tu sauves énormément d’argent et, tu ne dépends de rien et personne. Il ne suffit que d’un bon GPS, à moins d’avoir un excellent sens de l’orientation, ce qui est loin d’être mon cas haha

J’espère avoir aidé en matière de conseils voyages ou peut-être même de motivation. Voyager, ça fait grandir, mais ça te fait surtout réaliser à quel point le monde est grand et mérite d’être vu!

L’école en Californie

19832_330318411891_7680523_n

Lors de mon dernier billet, je vous ai parlé de mon projet de partir pour l’Amérique du Sud de fin juin à la fin juillet. J’aurai alors terminé mon baccalauréat et donc… L’esprit et le corps libre haha jusqu’à temps de réellement entrer dans le monde des adultes, LE MARCHÉ DU TRAVAIL! Je pense que chaque étudiant appréhende à sa façon la fin d’un parcours scolaire d’une telle envergure. Certains veulent absolument commencer à travailler et d’autres, comme moi, se disent : hey, c’est là qu’il faut en profiter avant de travailler tous les jours jusqu’à 65 ans!

Beaucoup de préparation

J’ai donc décidé de repartir en Californie à la fin du mois d’août, et ce, jusqu’à Noël. Je m’inscris à l’école de nouveau, mais cette fois, sans examen et devoirs, dans l’unique but d’apprendre mieux mon anglais et de revenir au Québec pratiquement bilingue. De toute évidence, ce n’est pas gratuit et il faut un visa étudiant, mais c’est tout à fait réalisable! C’est beaucoup de recherche et de préparation, toutefois, c’est presque cinq mois en Californie à aller surfer en après-midi. Heureusement, j’ai la chance d’avoir plusieurs amis là-bas, due à mon premier voyage,  qui m’hébergeront à moindre coût. L’école est aussi une excellente raison de voyager. Pourquoi rester étudier au Québec, lorsque nous avons l’opportunité d’étudier dans un autre environnement et de connaître autre chose?

De retour pour les fêtes

Je reviendrai pour le temps des fêtes avec ma famille. Je serai prête, à ce moment, avec tout le bagage que j’ai pu acquérir, d’enfin commencer une carrière. L’école est à mon avis une des choses le plus importantes pour en apprendre davantage sur soi-même, et aussi pour se donner une bonne structure, mais je crois réellement que de voyager aide à grandir et à se bâtir une confiance en soi. Il ne faut pas avoir peur des opportunités qui s’offrent à nous.